IM Vichy 2016 – compte rendu


petit CR du WE, Ironman de Vichy, mon 13ieme.

Après les galères de début d’année, un petit passage en Autriche en Juin, j’ai pu passer, 3 belles semaines d’entrainement sur le mois d’Aout et 1 semaine de récup en vacances avec ma fille. Bref, tous les indicateurs étaient au vert. D’ailleurs dans un prochain post, je vous détaillerai quelques séances clefs exécutées durant cette prépa.

Arrivée le vendredi soir sur site, je passe une partie du samedi en mode supporter pour les copains/copines qui étaient sur le Half Ironman, et l’autre partie de la journée à dormir pour arriver frai et dispo pour affronter la chaude journée du dimanche.

 

Une natation sans combinaison

Départ 7h00 du mat, dans l’Allier, chauffé à 25°C, donc natation sans combinaison (avec un règlement français qui est un vrai fiasco). Je m’en sors pas si mal, je suis pas loin de la 200ieme place. Le efforts fournis à l’entrainement en aout ont payé.

14224809_646579255508421_7287935810441225764_n

Vu de l’intérieur, ça donne un départ côte à côte avec Damien (mon boss au boulot, qui participait à son 2nd IM). Départ au compte goutte, 3 par 3, toutes les 3 ou 4 secondes, pas loin de 4000 m  en tout, 4000 m à essayer de glisser, d’aller chercher l’eau avec efficacité (merci Seb), et finalement, je me retrouve 1h09 plus tard, juste 15m derrière Damien! Nous réalisons donc notre transition T1 ensemble.

Un gros vélo un peu risqué

Je repars en vélo, hyper motivé (comme d’hab!!) et je commence la remontée. Je me suis collé un tableau de temps de passage sur la potence pour faire 4h40, mais rapidement je vois que je suis un peu en avance, alors que le cardio n’est pas trop haut (140/145) si bien que je boucle le premier tout à 40km/h de moyenne (mieux que les pro 🙁 … trop vite) … du coup, je lève un peu le pied et continue à naviguer de groupe en groupe (qui roulent pour la plupart proprement, pas trop de dafting). Et je termine plus tranquillement, je rentre au parc après 176km de ballade dans les plaines Vichyssoises, un peu plus plus de 38km/h finalement.

 

1330_043073

 

 

1330_039091

Un marathon en 4 tours

Je fais la transition T2 avec Stivens, collègue échirollois, qui m’a repris sur la fin du vélo. et on repart ensemble pour le marathon.

14125559_622447864581952_5898887850009542880_o

Premier tour, pas loin des14km/h, une foulée bien maîtrisée, tout va bien jusqu’ici. Le second tour de 10km se passe toujours impeccable, les copains m’informent que je suis 4ieme ou 5ieme de la catégorie, ça met la banane. Troisième tour, on me dit que je suis en train de rattraper le 3ieme, grosse motivation mais les sensations se dégradent, ça devient vraiment dur! Le slot c’est déjà pas mal, mais si en plus je fais un podium …alors, j’avance en gueulant pour masquer les douleurs du corps, ca tient au moral,  c’est bon ! mais , je me dis aussi qu’il reste encore 10kmet qu’il ne faut pas vendre la peau de l’ours …   et à 7km de la fin, obligé de m’arrêter, pose technique à la Yohann Diniz, puis rebelotte 1km plus loin. J’ai apprécié la trifonction à manche :-/

facebook_1472480910445

Meme si je lis souvent que la raison des sportifs doit ignorer les limites du corps pour battre les records,et bien, là,  mon corps m’a rappelé que certaines limites ne peuvent être ignorées. (Maurice tu as dépassé les bornes des limites !!)
Le moral en prend un coup, je me sens nul, j’ai l’impression d’avoir perdu 15min d’un coup et tout espoir de slot ou podium. Je me remobilise en pensant à tous ceux qui m’attendent de l’autre côté de l’Allier, côté ligne d’arrivée, à toutes les heures d’entrainement … bref, meme si je suis KO, lessivé, je repars. Un ravito coca, un verre d’eau envoyé à travers la figure, un cri de guerre, et hop on repart en mode finisher à 12Km/h.pour tenter de minimiser la casse.

1330_030131

Au final, je finis ce marathon en 3h20, 51ieme place au scratch et 11ieme place de la catégorie.

1330_055308

L’analyse des chronos me montrera que je perds dans mon dernier tour de course à pied exactement 8 minutes, soient  20 places au classement général et 6 places dans ma catégorie. Au mieux j’aurai terminé 5ieme, et il n’y avait que 4 slots pour Kona et aucun roll down. Bref, c’était plié de toutes les manières pour cette fois. Le 4ieme aurait été encore à 30secondes et le 3ieme à 3minutes.

Mais si je nageais un poil  plus vite, roulais un chouila moins vite, et finissant à bloc … et avec des si on serait tous champions du monde ! Bon, ok, cette hiver, avec mes 2 épaules, je nage ! et on fonce !

5134320733882930574-account_id=4

Epilogue

Alors oui, j’ai de l’expérience, oui, j’ai fait roulé un peu fort, oui il me restait juste 7km à  tenir, mais non, cette fois je n’ai ni pris de compote sauce BBQ, ni creuvé, ni eu des ampoules géantes, ni des crampes, ni percuté un chien (ou un chevreuil), mais c’était encore un nouvel aléas à gérer. On dit souvent que la nutrition est la 4ieme discipline dans le triathlon longue distance … va falloir que je révise…

Comme disait Anibal « j’aime les plans qui se déroulent sans accroc » … le probleme, c’est que le plan devient de plus en plus exigeant avec le niveau général des compétiteurs qui montent chaque année.
Heureusement, l’an prochain je change de catégorie, alors, bon an, mal an, ça devrait redevenir plus raisonnable 😉

A court terme, je vais me reposer, regarder tout ça à tête reposée, revoir mon plan nutrition, retravailler ma natation et remonter en piste, ce Vichy 2016 m’aura laissé un goût d’inachevé 😉

 

Remerciements

Tous les potes du team et du club présents sur l’épreuve, Steph pour la lenti, Laurent pour la combar, les supporters inattendus (et parfois in-entendu .. désolé 😉  ) : Jérome, Manu de Lyon, Manu de Clermont, Nono, Quentin, Anthony , Quelques participants “spéciaux”, Damien, Sylvain, Stivens, mes parents qui ont fait le déplacement, et vous tous qui me suivez,  sorry si j’en oublie …
… et le team encore une fois pour le matos kivavite ! #ProfileDesign #Argon18 #HokkaOneOne #High5

14139292_10154235655970783_1429802455_o

Coup de gueule :

Arbitrage a revoir, notre pote Stivens qui apprend qu’il est disqualifié alors qu’il n’a pas vu de cartons. Ils lui volent un an de sacrifices et son slot pour kona 2017 (car lui, il l’avait!). Après la lettre ouverte de David Hausse à la fédé, y’en a qui devraient se remettrent en question.

 

Quelques chiffres :

Natation :
4000m
Meilleure perf  2016: 50’32
Xavier : 1h09 (232ieme scratch 45ieme M35)

Bike :
GARMIN : https://connect.garmin.com/modern/activity/1327252346 (… et quelques KOM sur strava :o)  )

0-45km 40,1km/h 330NP 325Wavg  FC145
45-90km 39,4km/h 310NP 305Wavg  FC140
90-135km 37,6km/h 285NP 280Wavg  FC140
135-180km 36,7km/h 275NP 265Wavg  FC132

Meilleure perf 2016 : 4h22
Xavier :  176km / 4h34 (15ieme scratch 1er M35 2nd amateur)
300NP / 290Avg

Marathon
GARMIN : https://connect.garmin.com/modern/activity/1327252425

0-10 km  44min allure 4’35/km FC140
10-20 km  46min  allure 4’37/km FC138
20-30 km  47min allure 4’42/km FC133
30-40 km  55min allure 5’30/km FC120
40-41,15km  6min allure 5’05km FC 120

Meilleure perf 2016 : 2h45
Xavier : 41,2 km 3h20 (108ieme scratch)

Classement final : Philippe, Xavier FRA 11 M35 /51 scratch  : 09:12:55   (01:09:07 – 04:34:44 – 03:21:04)

Résultats complets : Results ironman vichy 2016.pdf

Pour les irongeeks Analyse détaillée de tous les temps par AG: http://www.coachcox.co.uk/2016/08/29/ironman-vichy-2016-results-kona-qualification-analysis/

 

Quelques courbes  (pour evanne) :

ScreenShot3443

 

ScreenShot3444

Une réflexion au sujet de « IM Vichy 2016 – compte rendu »

  1. Bravo et merci pour ce CR. J ai hate de lire ton prochain billet sur les « séances clés » !
    De maniere generale, merci pour tous ces partages fort interessants
    Bonne recup
    Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *