À propos

Pourquoi cours-tu, où vas-tu, d’où viens tu?

Trois petites questions pour introduire une petite présentation. On va commencer par la dernière, d’où je viens.

Est ce qu’on naît triathlète, la réponse est bien sûr non, mais on le devient. En ce qui me concerne, ce n’était pas gagné. A 5ans, je me plaignais lorsqu’il fallait marcher plus de 10minutes « J’ai mal à mes petites jambes » répliquais-je à ma nounou. A 10 ans, apres avoir essayé sans persévérer de la natation, du tennis, du judo, je tentais le cyclisme. Mais rebelotte, je trouvais ça trop dur.

Bref, plutot dernier en EPS, et premier en math, la carrière de sportif ne me tendait pas les bras. Mais entrainé par les copains de collège, j’ai démarré le rugby, puis la course à pied et j’ai repris gout aux bassins chlorés en UNSS. Et petit à petit je me suis découvert certaines qualité de coureur à pied voire de nageur tres modeste (2’52/1000m   et  1’17 100mNL /  ).

Et au hasard des lieux de vacances, à 15 ans, je rencontre l’Embrunman. Des images fortes qui restent ancrées et qui me poussent à refrapper à la porte du club de cyclisme, C2S, cette même porte que j’avais claqué 4 ans plus tôt. Démarrent alors les années lycées, les années vélo avec ma soeur Hélène et les potes du club : les compétitions au vélodrome d’Eybens, les 6 jours, les courses à étapes.   A 18ans, j’enchaine championnat de france sur piste et route, apres quelques beaux bouquets glanés à la force des pédales mais aussi quelques belles gamelles 😛 .

S’en suivent quelques années d’étudiant, prépa, école d’ingénieur, qui ne laissent pas le temps pour continuer le sport. Alors je regarde mes copains continuer leurs échappées, certains iront même sur les routes du tour de france. En 1998, je reprends un licence, remporte le maillot vert du tour du beaujolais, un titre régional,  mais j’en resterais là avec le cyclisme.

La suite fait moins rêver, jeune cadre parisien, roller by night, un peu de sport en salle. Et puis, en 2003, je démarre le triathlon avec des collègues. Finalement, c’est le retour vers ce que j’ai toujours voulu faire. Les débuts sont plutôt timides, quelques heures d’entrainement ici et la, j’apprends dans l’humilité à nager en peloton, à courir après avoir roulé , à courir sans chaussettes (mais non sans ampoules) …

Après quelques années de triathlon en option loisir (disons 5-7h d’entrainement par semaine), un déménagement sur lyon, mon mariage, une petite fille (devenue grande depuis …) , je me retrouve en 2009, à préparer mon premier Ironman :  Klagenfurt en Autriche. N’ayant jamais couru un marathon, ni roulé 180km en course, l’expérience de mes partenaires de clubs m’est très utile. Nous sommes 33 du meme club à faire le déplacement en Autriche. Depuis le virus ne m’a plus quitté !

En 2010, retour sur grenoble, changement de boulot, changement de situation familiale. Bref, je passe la vitesse suivante, en moyenne 10h d’entrainement par semaine et plus de 45h au boulot …  En 2012, j’enchaine meme à 5 semaines d’intervalles l’ironman de Roth avec celui d’embrun. et en 2013, je change un peu les plans d’entrainement et me donne les moyens pour aller chercher une  qualification pour l’ironman d’Hawaii, la Mecque du Triathlon.

Une expérience unique, un voyage inoubliable, pour une arrivée en fanfare partagée avec une autre grenoblois, des moments magiques. Ce résultat sportif m’a aussi ouvert les portes du Team Argon, une équipe de 15 triathlètes amateurs qui visent tous une qualif pour Hawaii. 2014 s’inscrit donc la continuité, l’envie de mieux faire, de repousser les limites toujours plus loin, l’aventure continue … (à suivre)

 

Pourquoi cours-tu? … je crois que je cours toujours après les lauriers que je n’ai jamais cueilli étant jeunes, une envie de toujours plus, de dépasser les limites.

Une citation ?

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait » Mark Twain

Et à part ça …

Et oui, y’a pas que le tri dans ma vie …

Un boulot trés intéressant mais un peu prenant 😉 dans les systèmes d’information financier, les potes, la famille et ma petite puce, née en 2007 occupent pas mal de temps.  Mais depuis mon arrivée sur Grenoble, mon emploi du temps est tout de meme plus simple à gérer car j’ai arrêté tous les déplacements à l’autre bout de la France.

Une vie bien remplie dans laquelle le triathlon se loge un week-end sur deux, entre mes heures creuses, souvent le midi, voire la nuit (j’aime bien faire des tours de stade à 23h00) ou encore, à l’aube lorsque les beaux jours du mois de mai, juin sont là.

Résumé et qlqs chiffres :

  • Date de Naissance : 28 mai 1977
  • Taille : 185 cm
  • Poids : 73 kg
  • FC repos: 38
  • FC max : 172
  • VO2max : 70
  • Nb heure entrainement hebdo : 10h
  • Entraineur : moi meme  
  • Début en Tri : 2003
  • Club actuel : Echirolles Triathlon + Team Argon 18 France
  • Epreuves préférées : Half IM et IM
  • Records perso : 400NL 5’50 (2013) – 10km 36′ 30 (2011) – Marathon 2’49 (2011) – Ironman 9h07 (Barcelone 2014)

Dernière mise à jour : 09/06/2016

2 réflexions au sujet de « À propos »

  1. des questions, des essais de réponse, un pas vers la sagesse ? en tout cas une bien belle philosophie du sport et de la vie, ça donnerait presque envie 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php