Championnats du monde 70.3 – Port Elizabeth 2018

Le post pour la partie vacance et tourisme c’est ici : http://onlinexav.fr/tri/news/road-trip-in-south-africa/

 

Là c’est le CR rapide de la course

Ce dimanche 2 septembre, c’était les championnats du monde de half Ironman (1,9km / 90km / 21 km) en Afrique du Sud à Port Elizabeth.

La veille, c’était la place aux filles avec Héloise et Delphine et aujourd’hui c’était les hommes avec Fabien, Antoine et moi pour le Team Argon 18 France.

 

Samedi soir : Dépot des vélos (et récupération des bikes des filles)

4h00 réveil, petit déj, et petit réveil musculaire à 5h30, 15min footing. Conclusion … mollets qui tirent, j’ai pas récupéré de la séance de jeudi (ok, j’ai fait une connerie 🙂  )

7h38 : Nous partimes 400, juste apres la trentaine de Pro.
La mer était salée, humide et ça bougeait un peu. On part en rolling start : 10 gars toutes les 15sec environ
je fais comme je peux, comme à Hawaii, je confirme mon niveau mondial, milieu de peloton (1382ieme sur 2900 en 33’30) !! Bon avec 3 séances d’entrainement sur le mois d’aout, il ne fallait pas non plus espérer des merveilles.

 

Ensuite, j’enfourche la bécane, j’attaque doucement, plein de bonnes intentions (ndlr : suivre les préco : 270w max sur le plat et 305 sur les montées – disons que j’ai cru voire bcp de cols) , mais malgré ça, je double et redouble. Lorsqu’arrivent les belles lignes droites bordées de lignes jaunes, je craque, 55×11 60km/h, lenti ou pas lenti, le E119 il avance tout seul. Si bien qu’au demi tour, au 37ieme km, je croise les Pro, puis quelques gars de mon groupe d’age, une vingtaine à peine. Allez, zou, on va continuer la remontada.


Je double le dernier, qui n’est autre que Lionel Roye (un tres bon amateur français qui me colle au moins 20min sur IM) à 5km de la fin et pose le vélo dans un parc vide, bref, le néant, personne. Je comprends alors que j’ai la route à pour moi, le gros kiff … je pars à plus de 15kmh, histoire de faire honneur à ma place et montrer les couleurs, je passe devant le fan club, avec la banane, puis avec mon allure d’éléphant, je commence à voir passer les Gazelles (on est en Afrique hein?!) . Lionel Roye sera le premier à passer (il finira 4ieme de la caté, bravo !)  les autres suivront.
Premier Tour bouclé à 15kmh quasiment, le second sera en mode Marathon IM, ça tombe bien, j’ai un IM à préparer. Bilan 4’25/km pour 21km.

J’ai meme pris le temps d’applaudir et de regarder passer le trio infernal (les 3 premiers chez pros) : Frodeno, Brownlee, Gomez, trop bien, aux premières loges.

A nouveau gros kiff à l’arrivée, personne devant, personne derrière, j’ai le temps, je m’arrete pour embrasser Delphine, et les enfants, saluer les copains et sauter pour passer la ligne, et c’est le drame, grosse crampe aux ischios mdr, ça m’apprendra !

Au final TOP20  de ma catégorie, vue les gros volumes d’entrainements de ces dernieres semaines, j’aurai signé des deux mains !

Ensuite, massage, puis accueil de Fabien et Antoine du Team, un bon Hamburger avec des frites et du coca, tout ça sous une fine pluie qui nous aura épargné toute la matinée.

Ca sent la fin des vacances, et comme nous disait ma mère, ah, c’est le temps de la rentrée des classes ! On va faire les valises, démonter le vélo dans la valise … jusqu’à la prochaine aventure !

 

Outre tous ces bons moments, j’ai appris après la course, que j’ai terminé devant un certain Jalabert, dit jaja, il termine en 4:29:18, et moi en 4:29:17 … bon ok, il a 10 ans de plus mais quand meme … surtout qu’il me colle 30″ en natation, un peu moins d’1’30 en course à pied, et je roule donc 2min plus vite que lui ! Aurait-il désormais un profil de nageur coureur?

 

La course en chiffres :

natation 33:30 1382ieme (sur 2900) et 225 M40 (sur 400)
vélo 2h16 45ieme et 1er M40 (39,6Kmh – 282watts AVG – 287NP 145pulses pour 75kg)
course 1h32 857ieme et 129 M40 (all 4’25 – 141 pulses)

Temps final : 4h29:17″ – 280 général   – 19ieme M40

 

GARMINBIKE   et  RUN 

GUTAI  VELO   (ventilation statistique)

GUTAI  CAP :  (au début, ça va, ensuite, je tente de maintenir, mais ça va pas, ensuite, ça va pas, enfin c’est fini )

prépa minimaliste depuis nice, mais surtout de la qualité orchestrée par GUTAI  :

 

image de la course (finisherpix)

4 réflexions au sujet de « Championnats du monde 70.3 – Port Elizabeth 2018 »

  1. Tu t’es éclaté en vélo ! Gros gros kiff d’arriver dans un parc vide !!! Bravo pour le mental – au top comme d’hab.
    Énorme et tellement inspirant

  2. Devant jaja, excellent, faudra que tu lui donnes des conseils sur le vélo 😉 … ou bien qu’il t’explique comment nager hahaha!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *