Réponse et dérive Cardiaque – Comment le cardio répond à une sollicitation?

Un peu de lecture sur une approche intéressante de la Dérive Cardiaque (HR drift) et de la capacité du coeur à répondre à une sollicitation lors d’exercice à haute intensité (HR rise).

==> http://bit.ly/gutai-training-la-reponse-cardiaque-a-lexercice-un-outil-interessant-pour-suivre-sa-charge-dentrainement (c) 2018 GUTAI – Karoly Spy

J’avais il y a quelques années publié ce graph (le premier qui explique un 8×1000), désormais avec GUTAÏ je peux mettre des valeurs exprimées en pourcentage pour quantifier cette dérive (l’augmentation progressive du cardio au sein d’un répétition), et la phase d’accroche (en simplifiant : le passage de la FC de récup à la FC cible). Et surtout la possibilité de comparer tout ça dans le temps.


Sur la séance de ce matin (second graphe), on voit par exemple que l’accroche est plutot bonne (16 à 19%) et que la dérive calculée une fois la premiere minute d’effort passée (c’était 3x15min) est comparable 7 et 8% sur les 2 derniers blocs. Sur le dernier bloc, j’ai recadencé sur la fin ( 100rpm), c’est pour ça que le cardio est un peu plus monté.


C’est un paramètre de plus qu’il faudra suivre et qui me permettra surement de mieux détecter les périodes des fatigues (lorsque le cardio est comme « fatigué » et qu’il ne veut plus monter. Cela devrait se voir sur le HR rise justement.
… à suivre

Et pour info, tout ça est obtenu à partir de ma garmin 935 (adieu la 910XT) avec la FC au poignet. J’ai fait mal de test pour comparer avec les valeurs obtenu avec la ceinture, et bien,, en ce qui me concerne, (je sais que ça ne marche pas aussi bien chez tout le monde), les résultat sont cohérents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *